La jupe pour la robe de bal en 1865

La jupe pour robe de bal



Voici la jupe assortie au corsage dont vous avez les explications


jupe de bal


Cette jupe est faite dans le même tissu que le corsage. Elle peut être en soie, en taffetas,  en tulle ou  tarlatane. On peut aussi la faire en mousseline brodée.

Les ornements diffèrent suivant la matière dans laquelle on l'exécute. Si elle est faite en mousseline brodée, le bas de la jupe sera terminé par un  volant tuyauté et des entre-deux, qui seront, bien entendu assortis à ceux au corsage.

Si la jupe est en tulle ou en tarlatane , le bas est orné de plusieurs rangs de bouillonnés.

La largeur pour faire les bouillonnés doit être d'une largeur double de celle de la jupe sur laquelle on les pose. Leur hauteur variera suivant l'effet recherché

Cette bande qui servira à faire les bouillonnés sera froncée sur plusieurs hauteurs  et ensuite sera cousue au bas de la jupe de façon à pouvoir la retourner par-dessus.

Elle sera terminée par une petite tête double qui est  rentrée correctement  et cousue.

On peut orner ces bouillonnés en y plaçant une patte de velours de couleur de la teinte que l'on souhaite. Ces ornements peuvent assortis à la coiffure de bandelettes qui ornera les cheveux. Ce sera très joli !

Comme pour la jupe de la Mode Illustrée de 1865, la bande de ceinture de la jupe est faite dans le même tissu que la jupe elle-même. Le galon faisant le tour de la ceinture est doublé avec du coton blanc glacé.




Corsage de la robe de bal



robes de Mme Bréant