Les bals bourgeois sous le Second empire

Le bals bourgeois vus par un caricaturiste



Sous le second empire

Pour beaucoup de bourgeois, l'emploi des soirées est semblable :après le dîner, pris en famille, et l'on dîne tôt à six heures ou six heures et demie, ou bien si le bourgeois est célibataire, au cercle ou dans un restaurant, à moinsqu'il ne reçoive ou ne soit invité, la journée s'achève au théâtre, à un eréception mondaine ou dans un tête-à-tête avec quelque tendre amie.

(extrait de la vie quotidienne sous le Second Empire de Maurice Allem)


Voici quelques édifiantes illustrations,de ces réceptions, croquées par Lefils.

Elles sont extraites d'un "petit album pour rire",trouvé aux Puces.



Nous allons produire notre petite effet


Tant  d'efforts pour amuser des gens que cela ennuie

-Présente-moi donc
-Attends, je mets mes gants


-Eh bien, cousin, n'aimez-vous pas nos petites réunions ?
- Oui, ma cousine , cependant elles ont un défaut : on n'y fume pas



Bal à la préfecture de ****


-Dis donc, le plateau n'a pas l'air de venir de ce coté ...
- Hé bien, allons du côté du plateau...mieux que ça... allons au buffet



la famille

Exposition- La famille


(Seconde partie)