Le jardin retrouvé (poème)

Vous êtes ici  >  Le jardin retrouvé




Le jardin retrouvé








Sous l'auvent de cuscute et des micocouliers
Nous attend le jardin, paré d'une aubépine.
La limace a rampé ; sa trace cristalline
Fait briller le soleil auprès des amandiers.

Quel fut le créateur ? Qui sont les jardiniers ?
L'herbe folle a comblé le fond de la ravine,
Le rosier devenu quelque simple églantine
Ne sera pas taillé, non plus les arbousiers.

Les corolles d'argent tournent en ribambelles,
Et l'avoine se courbe au poids des sauterelles.
Que vais-je récolter en cet herbage dru ?

Le pivert a scandé la danse des abeilles,
Une racine abrite un crapaud malotru,
Tous les plus beaux oiseaux vivent de ces merveilles.

Laure VILLERS

Extrait de "Le Jardin de Laure"